Introduction à la science de l’économie

Plan du cours

1: La science de l’économie

  • Introduction
  • Définition de la science Economique
  • Notion de : besoin et bien
  • Niveau d’analyse Économique
  • La méthode scientifique
La science Economie

Introduction:

Étymologie et l’origine du mot économie:

Du grec ancien ,l’economie c’est oikonomia : c’est la gestion de la maison oiko signifie la maison et nomos signifie la gestion et l’administration.

En réalité, il n’exite pas une seule dèfinition de l’economie.

Chaque dèfinition renvoyant à des rèalitès sous-jacents différentes.

Ses contours et son contenu varient en fonction des auteurs et des courants de pensée.

Définition de l’économie:

L’economie c’est une science de l’administration et de la gestion des ressources rares et limites.

c’est une science qui étudie le comportement humains entant que relation entre: fins et moyens rares à usage alternative.

L’economie c’est l’étude des rapports sociaux qui s’établissent entre les hommes d’abord, ou entre les societès elles -même : à l’occasion de la lutte pour la production des moyens de substance qui est au centre de la vie économique.

L’economie politique est le mècanisme de: production-l’echange- et la consommation (la disparition) dans une structure sociale.

Définition synthétique de l’économie:

L’économie c’est la science qui étudier comment les ressources rares sont employees pour la satisfaction des besoins des hommes qui sont illimités, vivant en société et s’intéressent d’une part:

Les opération essentielles:

  • La production
  • Là distribution ou (l’échange)
  • Là consommation des biens

Et d’autre part :

  • aux institution et aux activitès qui ont un objet de faciliter ces opération : par E.Malinvaud 1968

Pour Aristote :

  • L’economie est la science de l’ activité en famille.

pour Adam smith: 1776

  • L’economie est la science de la richesses.

Pour Jean fourastiè en : 1959

.la science economique est celle qui a pour objet:

  • La production
  • Là consommation
  • L’echange de biens et services rares

Pour Jean Baptiste en : 1803

  • L’objet de l’economie politique est la connaissance des lois qui prèsident à la formation à la distribution et à la consommation des richesses.

D’après ces définition des grands économistes, on peut synthètiser et proposer la dèfinition suivante :

  • L’economie étudie la façon dont les individus ou les sociétés utilisent les : ressources rares en vue de satisfaire peurs besoins .
  • Qui? : les dècideurs qui déterminent le choix à faire.
  • Qels sont objectifs ? : pour satisfaire les besoins.
  • Qels sont les moyens ? : contrainte de la raretè des ressources (biens limites)
  • Quelle solution ? : choisir la combinaison optimale : c’est à dire : maximum de satisfaction pour le minimum de ressources utilisèes.

Les éléments fondateurs de la science Economique

Besoin économique

Les besoins :

Definition :

  • Le besoin est une sensation de manque
  • Le besoin est un sentiment de privation de manque parallèle à la notion de dès or qui cherche à disparaître à la notion d’un bien
  • On a deux types de besoin :

Besoin Economique :

  • S’il peut être satisfait par un bien ou un service rare

besoin non Economique :

  • S’il peut être satisfait sans effort (rèspirer)

les caractéristiques des besoins :

  • la diversité
  • La satiabilité
  • La comparabilité
  • Évolution dans le temps et l’espace
  • l’interdépendance
  • Lies à l’Utilité d’un bien

La diversité :

  • Il exite une multiplicitè de besoin ,à côté des besoins vitaux, apparaissent sans cesse de nouveaux besoin.

La satiabilitè :

  • L’intensitè du besoin diminué au fur et à mesure qu’ il est satisfait le besoin se trouve saturè.

La comparabilité :

  • C’ est la privitè les besoins

L’ interdépendance :

  • Les besoins sont souvent substituables , certains sont complèmentaires.

Lies à l’ utilité d’un bien :

  • l’utilitè c’est une mesure du bein-être ou de la satisfaction obtenue par la consommation.

Évolution dans le temps et l’espace :

Dans le temps est en fonction de :

  • Là mentalité
  • L’ innovation technologique
  • Phénomènes de mode

Dans l’espace est en fonction de :

  • Des croyances
  • Des catègories sociaux -professionnels
  • Du lieu d’habitation

Les types des besoins économiques :

  • Besoin fondamentaux : ou physiologique ex : manger, boire , se vêtir
  • Besoin de société : ex : avoir des relations d’ amitié , une soirée au théâtre

Les classifications des besoins :

  • Individuels : à caractère subjectif , ils sont satisfait par chaque individu en fonction de son âge , ses goûts, sa culture. …..
  • Collectifs : ils sont satisfait par l’ état et correspondent à des besoins ressentis par toute la population ex : sécurité , les infrastructures collègues……
  • Primaires : indispensables à la vie ex : manger , boire………
  • Secondaires : nécessaires mais non indispensables à la survie ex : voyager , se divertir …….
  • Tertiaires : concernent le superflu ex : gadgets , futilities …….

La pyramide des besoins :

Pyramide de Maslow
  • Besoin de s’accomplir
  • D’Estime
  • D’Appartenance
  • sécurité
  • Besoin physiologique

NB :

  • La Pyramide de maslow est une pyramide qui hiérarchisé les besoins d’un individu
  • Imagineè par le psychologue american Abraham Maslow dans les arènes 1940
  • Cette pyramide comporte 5 types de besoins :

Besoins physiologiques :

  • Ce sont des besoins de survie Liès à la nature humaine ex: rèspirer, se nourrir, dormir, se loger , faim, soif , sexualitè……..

Besoins de sécurité :

  • Le besoin de sécurité apparaît en deuxième position dans l’ ordre delà pyramide de Mslow
  • Les besoins de sécurité
  • 7 proviennent de l’aspiration de chacun d’entre nous à être protègè physiquement et moralement ex : faire confiance

Besoins d’appartenance :

  • Corespond à la nècessitè de se sentir intègrè à un groupe social ex : etre aimè , ecoutè , compris, faire partie d’un groupe , avoir un statut

Besoins d’estimé :

  • Sentiment d’être utile et d’avoir de la valeur par soi-même ou par les autres et gèneralement satisfait par la reconnaissance d’une rèussite

Besoins de s’accomplir :

  • Le besoin d’estimé prolongé le besoin d’appartenance
  • L’individu souhaite être reconnu entant qu’entitè propre au sein des groupes aux quels il appartient ex : développer ses connaissance ses valeur , crèation artistique , littèrature

Les biens :

Définition :

  • Les biens permettent par leur consommation de satisfaire les besoins
  • L’aptitude du bien à satisfaire le besoin est appelée utilité
  • Donc : on dit : un bien est utile pars-qu’il satisfait d’un besoin , l’utilité : c’est la satisfaction d’un besoin

biens économiques et non économiques

  • Beins non économiques : ce sont des beins qui sont libres existent en quantitè illimitée ex : l’air
  • Beins economique : ce sont des beins qui sont rares existent en quantitè limitée et ce sont le fruit du travail humain
  • Un bein est dit economique s’ il repond aux 3 caractéristiques suivantes

Les caractéristiques d’un bien Economique :

  • L’ utilité
  • La disponibilité
  • La rareté

L’ utilité :

Ou l’apptitude à satisfaire un besoin , cette caractéristique est relative, elle dépend du temps et l’espace par exemple : le pètrole n’ètait pas un bein économique avant l’intervention du moteur à explosion .

Là disponibilité :

Là possibilité de se procurer de ce bien en tout temps .

La rareté :

Un bien qui est disponible mais en quantitè limitée

les types des bien économiques :

  • Consommation
  • Production
  • Complémentaire
  • Substituables
  • Privés
  • Collectives
  • Matériels
  • Immatériels

Bien de consommation :

C’ est un produit fabriquè dèstinè au consommateur final .

Bien de production :

C’ est un bien utilisé dans le processeurs de production .

. On peut distinguer 2 types de biens de production :

1 : les biens faisant l’objet d’une consommation de capital fixe ex : les machines , mines , ateliers, usines………

2 : les biens faisant l’objet d’une consommation intermèdiaire . Ex : les matières premières , l’énergie. ……

Bien complémentaire :

.c’est un bien qui apporte à un autre bien son caractère utilisable. Exemple :

  • Lame de rasoir et rasoir mécanique .
  • Pellicule photographie et appareil de photographie.
  • Filtre de papier et cafeteria.
  • Cartouche d’enere et stylo.

Bien substituable :

C’ est un bien prouvant remplacer ou être remplacer par un autre bien pour répondre à un même besoin .

Ex : le train et l’avion sont des services substituables.

Biens privés :

  • C’ est un bien rival et excluable.
  • Là possession d’un bien privée signifie que seul le propriétaire de ce bien soit (personne physique ou morale ) peut dèterminer quel peut être l’usage qui peut être fait de cellui-ci .
  • En effet, la rivalité d’un bien est le fait que si je consomme ce bien, alors quelqu’un d’autre ne peut pas le consommer ègalement.

Bien collective :

  • C’ est bien dont la consommation par un individu supplémentaire ne réduit pas la satisfaction des autres.
  • Le bien collectif existant ou créé ,est accessible à tous sans condition Ex : l’air pur , un réseau de telephone, une bonne route. …..

Bien matériel :

C’ est un bien ou objet qui a une existence physique ou tangible.

Bien immatériel :

  • C’ est un bien qui n’est pas tangible
  • C’ est-à-dire qui ne peut être touché

3 : l’analyse économique :

  • La microéconomie
  • La macroéconomie
  • la mésoéconomie
L’analyse économique

La microéconomie :

Elle étude les comportements individuelles d’un :

  • Agent représentative
  • Les ménages
  • Les entreprises

a propos à la consommation et la production.

Lèon Walras et Alfred Marshall sont les premiers qui utilisent la méthodes mathématique en economie pour ^^ dècrire la thèorie économiques^^ ou bien calculer ^^l’utillitè marginale du consommateur ^^

La macroéconomie :

  • Elle étude l’économie à travers l’ensemble des agrégats
  • Elle étude l’économie dans sa globalité
  • C’ est à dire : elle s’ intéresse à l’étude du fonctionnement de l’économie nationale ^^ chômage , l’inflation , l’investissement. ….^^

Là mésoéconomie :

Elle s’ intéresse à l’étude de l’économie régionale .

  • L’observation
  • L’abstraction
  • Là phase déductive : ( élaboration des hypothèses ) ( +élaboration des lois )
  • Là vérification de la théorie

4 : Les étapes de la méthode de la science économique :

  • L’observation : des phénomènes économiques qui est fournie par l’économie et la statistique

l’ abstraction : consiste à isoler certains éléments essentiels en négligeant les autres.

La vérification : consiste à confronter la théorie à la réalité pour tester sa pertinence.

Les éléments de la démarche scientifique de l’économie :

1 : les variables :

– endogènes : proviennent de l’intérieur du modèle

– exogènes : proviennent de l’extérieur du modèle

2 : les hypothèses :

sont des énoncés qui cherchent à expliquer comment deux variables sont Liées entre elles.

3 : les modèles :

sont des représentations schématiques et mathématiques pour objet de vérifier les théories.

L’approche positive et normative de l’économie :

l’approche positive :

Rassemble les explications objectives ou scientifique du fonctionnement de l’l’économie, on etude les consèquences économiques d’une dècision prise par la société et relative à la consommation, production ,echange de bien.

exemple : l’augmentation des dépenses publiques entraîne une augmentation de la croissance.

Dècrit la manière dont l’économie fonctionne effectivement, la description sur la fonctionne de l’économie

L’approche normative :

Fournit des prèscriptions ou recommandation fondèe sur des jugements de valeur.

En economie normative, l’interrogation porte sur les valeurs que les individus associent à une dècision économique.

Eexemple : le gouvernement doit augmenter les dèpences publiques.

Nous informe comment l’économie doivent fonctioner

Donc :

L’approche positive :

Concerne les explications scientifique du fonctionnement de l’économie pour expliquer comment la société prend les dècisions de consommation, production. ….

C’est-à-dir : décrit la manière dont l’économie fonctionne.

L’approche normative :

Donne des recommandations basè sur les jugements de valeur.

C’est-à -dit : elle fait des recommandations sur comment l’économie devrait fonctionner.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *