Classifications et finalités des entreprises

Classifications et finalités des entreprises

  • Les critères de classification des entreprises
  • La classification des entreprises
  • L’évolution des entreprises
  • Le profit maximum
  • La formation continue
  • L’insertion et la présentation de l’entreprise
  • La répartition des taches
  • L’éxercice de pouvoir dans l’entreprise
  • La coordination entre les éléments système entreprise
Entrepreneur Idée

1 : Les critères de classification des entreprises :

Critères juridiques :
  • En fonction de la ( les ) personne (s) qui détient le capital et les objectifs retenus par l’entreprise , on distingue deux types d’entreprise :
    • Publiques
    • Privées
  • A partir de 1990 , il a été décidé, en vertu de la loi 39-89,d’autoriser le transfer d’une partie des entreprises publiques au secteur privé ; le mouvement de privatisation ç concerne au départ plus d’une certaines d’entreprises publiques
Critère dimensionnels :

Classifications et finalités des entreprises

  • Le chiffre d’affaires
  • La valeur ajoutée
  • L’éffectif
  • Les capitaux propres
  • Le résultat de l’entreprise
Critères basés sur l’activité économique :
  • Selon la nature de leur activité :
  • les entreprises sont aussi classées par branche ou par secteur
  • une meme entreprise peut se trouve classées dans plusieurs branche , elle est par contre toujours classées dans un meme secteur, celui qui correspondront à son activité principale
  • Ainsi :
  • l’entreprise ONCF qui a de nombreuse activités ( transport ferroviaire , hôtellerie , fabrication industrielle …) est classé dans plusieurs branches et dans un secteur qui correspond à son activité principale , les transports et communications

2 : Classification des entreprises :

Entreprise Bureau
Classification juridique :

Entreprise privées :

  • Les entreprises privées représentent de 60% de l’ensemble des entreprises ,bien que la responsabilité du propriétaire soit totale
  • Elles présentent l’avantage s’etres des structures simples à créer , cette forme juridique est le plus souvent l’avnatage retenue par des artisanats , commerçant , exploitants agricoles et les petites entreprises industrielles ou de services
  • Les sociétés permettant de regrouper les apports de plusieurs associés
  • La société anonyme qui doit comprendre au moins 7 actionnaires et qui est la forme juridique des grandes entreprises
  • SARL est une structure simple qui permet qui permet de limiter la responsabilité financière des associer au montant de leurs apports

Entreprise publiques :

  • L’Etat détient l’intégralité du capital , et le pouvoir absolu de décision
  • Entreprise semi-publique : ce sont des entreprise contrôlées par les pouvoirs publics (choix des investissements , niveaux des prix) , mais des personnes privées participent au financement ou à la gestion
Classification économique :

Classifications et finalités des entreprises

  • Selon l’éffectif :
    • PTE : Très petites entreprises ; 0 à 9 salariés
    • PME : Petites et moyennes entreprises ; 10 à 99 salariés
    • GE : Grandes entreprises ; plus de 100 salariés
  • Selon de le chiffre d’affaire :
    • C’est la valeur ajoutée dégagée est un critère valable de classification
  • Selon la branche et le secteur :
    • La nomenclature marocaine des activités économiques qui permet de définir aussi bien les branche que les secteurs comporte 9 secteurs codés de 0 à 9 et 47 branches codées de 01 à 47 et fait apparaître également les branches à chaque secteur d’activité
  • L’évolution et la structure actuelle du tissu industriel et commercial :

Classifications et finalités des entreprises

1 : La montée des groupes :

  • L’analyse juridique classique masque souvent les liens finances existant entre entreprises , on constate cependant que de plus en plus d’entreprises appartiennent à un groupe , l’indépendance en 1956 et surtout la loi sur la micronisation promulguée en 1973 on poussée à la generation des groupes et à la naissance des groupes marocaine public et privés en tant que forme dominante dans l’économie marocaine
  • La structure du groupe se matérialiste souvent sous forme d’organigrame , dont un exemple est fourni par le cas de la SNI ( société Nationale d’investissement , privatisée en 1994 )
2 : La concentration d’entreprise :
  • Le secteur informel est une réalité sociale et économique dont il faut mesurer la signification sur le plan de l’entreprise marocaine. selon une enquête réalisée par la direction des statiques regroupes les entreprises non structurés localisées dans le seul milieu urbain .
  • On estime leur nombre à 250000 unités ,réalisant une production de 31 milliards de dirhams et une valeur ajoutée de 21 milliards de dirhams , ce qui ressente environ 12 % du produit intérieur brut (PIB )

3 : Les finalités de l’entreprise

Classifications et finalités des entreprises

1 : Introduction
  • Depuis longtemps , les économistes libéraux pensent que la seule fonction-objectif de l’entreprise est la maximisation du profit , tout récemment l’entreprse s’est vue contrainte d’ajuster son attitude sous l’effet d’une double action
  • Interne menée par ses dirigeant , ses salaries et ses actionnaires ; externe favorisé par les acteurs composant son environnement ( consommateurs , fournisseurs , collectivités locales Organisme financières…)
2 : Profit maximum
  • Pour les économistes libéraux , le seul but que doit poursuivre l’entreprise est la maximisation su profit d’ailleur , ceux-ci avancent l’idée que cette recherche à des conséquence sociales positives : en cherchant son intérêt individuel , l’entrepreneur courant en effet à la réalisation de l’intéret général de toute la société
3 : La réalisation du profit maximum
  • L recherche de la maximisation du profit ( ou , pour simplifier , le benefice comptable ) nécessite une double action : réduire les charges et augmenter les profits
4 : La formation continue
  • L’évolution technologique actuelle se traduit par l’apparition d’importants problèmes d’adaptation , les nouveaux besoins se caractérisent par une multiplication des qualifications et des niveaux alors meme que se produit une adolescence rapide des connaissances acquises au cours de la formation initiale

La définition de la formation continue :

  • L formation continue ou permanent est par definition la formation professionnelle destinée aux salariés des entreprises , c’est l’ensemble de mesures adoptées pour la formation des travailleurs mesures prise entre l’Etat et les employeurs

Les intervenants dans la formation professionnelle :

Ceux-ci sont distinguer principalement :

OFPPT :

Classifications et finalités des entreprises

Créé en 1974 , l’office de la formation professionnelle et de la promotion du travail s’est investi d’une mission qui consiste à développer qui consiste à développer la formation professionnelle et à l’adapte aux besoin de l’économie du pays ; il assure deux types de formation :

  • Formation initiale classique
  • une formation continue , spécifique à l’entreprise

L’OFPPT assure plus de 70% de l’ensemble des prestations de formation continue au maroc , il est le principal opérateur de la formation avec 169 établissements de formation , 48500 stagiaires et 5400 agents , l’objectif de l’officeest de mettre à la disposition des entreprises des jeunes bien formés

  • Les grandes offices et régies ; ils ont mis en place des centres de formation adaptés à leur propres besoin
  • Les établissements privées de la formation professionnelle

L’insertion et la pénétration de l’entreprise dans le tissu économique et social :

Aujourd’hui on se limite plus seilement à définir l’entreprise comme un agent économique dont la fonction est de produire des biens et des services pour le marché en cue de réaliser un profit immédiat , mais comme un systheme en échange permanet avec son environnement

1 : L’insertion de l’entreprise dans le tissu économique :

L’acte de production conduit l’entreprise à relations , en amont et en aval avec d’autre agent économique , ces relations se traduisent par un certain nombre d’operation lui conférant des roles économiques :

  • L’investissement en capital fixe ( machines industrielles , materiel de transport … ) et capital circulant ( matière premiere , emballage ..) permettant ainsi aux autres entreprise d’écouler leurs produits
  • L’investissement en capital humain qui contribue à résorber une partie de chômage
  • L’achat e certain services nécessaire à la promotion ou à la circulation des biens crées ( etudes de marché , transport …) se qui facilitent du secteur tertiaire
  • La participation aux recettes fiscales locales ( taxe urbaine , taxe d’édilité …) ou nationales , cette contribution fiscale des entres prise aide à la réalisation de certains projets économiques et sociaux ( hôpitaux , universités , autoroutes…)
  • La contribution à la reduction des déficits de la balance commerciale avec l’entrée des devises ,par le biais de l’exportation
  • La contribution à l’élévation du bien-être collectif par la création d’éffets externes positif ( éclairage , public , construction des routes…)
2 : L’insertion de l’entreprise dans le tissu social :
  • Depuis peu , l’entreprise est amenée à entamer un dialogue constant avec son environnement , par ce biais elle contribue à mettre en place un climat social et culturel favorable à se propre développement ainsi qu’au développement local
  • Actuellement l’entreprise s’intéresse beaucoup aux spécificités de la région ou elle se trouve et essai d’amuser une part de responsabilité dans son tissu social
  • Par l’insertion sociale , l’entreprise vise à dynamiser son image . elle arrive à cette fin en recourant à plusieurs moyens de communication : publicité parrainage , mécénat…
  • Conscients de l’importance des moyens de communication dans l’instauration d’une image l’entreprise , les pouvoirs publics ont réglementé certaines de ce technique , il s’agit en sport précise dans son article 30 que parmi les objectifs su parrainage on trouve ( promotion , sous toutes ses formes de l’entreprise concernées

Les conséquence de cette pénétration de l’entreprise dans un tissu social sont nombreuses :

  • Edification de certain oeuvres socioculturelles ( theatres , mosquées , logements…)
  • Organisation de reencounters sportives et culturelles ( expositions , rencontres sportives…)
  • Aides accordées à certaines couches sociales défavorisées

4 : L’organisation interne de l’entreprise

Organisation du travail de l’entreprise

Classifications et finalités des entreprises

1 : introduction

Afin d’atteindre les objectifs fixés , d’assurer sa suivre , et sa croissance de s’adopter à l’environnement et aux changement qui peuvent l’affecter , le système entreprise doit agencer , disposer et coordonner les elements dont il dispose de la manière la plus rationnelle possible.

Identification des taches :

C’est à partir : de la naissance de l’idée d’entreprendre liée au produit à réaliser ou au service à rendre que le problème de l’identification des différentes taches et des personnes qui vont les accomplir devient présent.

Cette identification des taches passe par :

  • Une analyse minutieuse de différentes étapes nécessaires à la réalisation de la production
  • Un premiere regroupement des taches élémentaires en taches plus complexes
  • Un rassemblement des taches complexes en activités ( acheter , vendre , produire …) donnant lieu à la naissance de poste de responsabilité piloté et appelé service
Les grandes fonctions dans l’entreprise :

Fayol s’est intéressé le premier vers 1910 à un regroupement des activités essentielles en fonction :

  • Administrative : Prévoir , Organiser , Coordonner , Contrôler
  • Commerciale : Acheter , Vendre , échanger
  • Techniques : Produire , Fabriquer , Transformer
  • Financière : Recherche les capitaux , Employer les capitaux
  • Comptable : Inventorier , Calculer les prix de revient , Déterminer les prix de vente , Calculer les résultat
  • Sécurité : Protéger les biens , et les personnes
Identification des principales décisions à prendre :

Avoir le pouvoir , c’est disposer de l’autorité pour donner des ordres , décider et contraindre afin d’atteindre les objectifs fixés

Exemples de decisions à prendre en fonction d’un certain nombre d’objectifs fixés :

  • Augmenter la productivité par ouvrier
  • Réduire la consommation d’énergie
  • Améliorer le chiffre d’affaires mensuel de l’entreprise

Les décisions à prendre se traduisent par l’éxercice du pouvoir et peuvent ainsi être de différentes natures

Les différents types de décision :

Les décisions que doit prendre le chef d’entreprise dans l’éxercice de ses fonctions sont de différentes natures , on peut présenter d’une manière simple quelques types de ces décisions :

  • Administrative
  • D’optimisation
  • Ecrite
  • Orale
  • Démocratique
  • Non démocratique
La qualité de la décision :

C’set au niveau de l’éxécusion qu’apparait la qualité de la décision prise , la décision est prise généralement sur la base d’informations recueillies ; elle provoque des réunions de travail pour atténuer les rivalités de personnes et contribuer à la création d’un climat de confiance , de compréhension et de collaboration

Exemple : Quand une réunion intéresse le personnel , il est nécessaire de le faire participer à la prise de décision

La coordination entre les éléments du système entreprise :

Les différents éléments composant le systheme-entreprise doivent être coordonnés afin d’enrendre le pilotage efficace ; a défaut , c’est la cohérence de l’entreprise qui est menacée

On peut mettre en place plusieurs modes de coordination des différents elements du système entreprise

Les principaux facteurs de choix d’une entreprise :
  • Le canal hiérarchique
  • La coordination par objectifs
  • La coordination par le biais de comité ou de groupes de travail avec ramification

Tester vos connaissances

L’entreprise est ?
Parmi les réponses suivantes, laquelle est fausse?
quel est le principe idéal parmi les principaux objectifs économiques de l’entreprise ?
Parmi les produits suivants, lequel est un produit d’équipement ?
Parmi les produits suivants, lequel est un produit de consommation durable ?
Qu’est-ce qu’on entend par classification économique des entreprises ?
Cocher les réponses fausses ?

Téléchargement du PDF :

Advertisements

2 réflexions sur “Classifications et finalités des entreprises”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *